ZAO WOU-KI

ZAO WOU-KI

Le peintre des quatre éléments
et de l’abstraction lyrique.

ZAO WOU-KI   Triptyque 1980

Zao-Wou-Ki.

Zao Wou-Ki nous a quitté le 9 avril dernier à l’âge de 93ans.

Très grand peintre, son oeuvre, signature de notre temps est déjà gravée pour l’éternité.

Je regrette le silence des médias, j’aurai aimé qu’un large public, ‘Amis des arts’ fût sensibilisé au départ d’un des plus grands, qui a su placer une forme de picturalité dans la contemporanéité.

Poésie de la nature
La peinture de Zao Wou-Ki est ‘Universelle’, elle est la peinture des quatre éléments
la terre, l’air, l’eau, le feu.

Il définissait sa démarche artistique par ces quelques mots: « Juxtaposer des formes, les assembler pour qu’on y retrouve le souffle de l’air sur le calme de l’eau ».

Son oeuvre peint, clef de ‘passage’ entre deux continents: son Asie natale, sa culture chinoise, sa formation artistique ayant pour base la calligraphie le mèneront à aborder notre culture occidentale, attiré par l’Impressionnisme, cet art avant premier de… l’Abstraction.

Riche complicité entre ce peintre et Henri MICHAUX Poète Écrivain  ils partageaient le même goût de l’exploration artistique et du voyage intérieur.

Claude ROY disait: « Un grand peintre qui poursuit dans son oeuvre une dizaine au moins de grands siècles de l’art chinois et qui est un des meilleurs peintres ‘modernes’ de l’occident ».

CHAGALL, HOPPER, ZAO WOU-KI, vos chemins aussi divers et opposés nous ont menés vers des mondes de lumière et de… Vérité. Lorsqu’il y a OEuvre d’art, qu’elle soit d’une époque lointaine ou de notre temps, elle est alors ‘Contemporaine’ au regard de ses admirateurs.

1 réflexion sur “ZAO WOU-KI”

  1. Bonjour Jean-Claude,

    Après la préparation de mon expo à la médiathèque d’Alzonne et une séance de dédicaces hier à Arzens, me revoici disponible pour visiter les blogs.

    J’aime beaucoup l’univers créé par Zao Wou-ki tout en subtilité aérienne. Il m’arrive parfois de me replonger dans un très beau livre d’art que j’ai sur ce grand artiste. Effectivement, j’y ressens la poésie imprégnant ses œuvres
    Bel hommage Jean-Claude

    Amicalement
    Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page