Hommage à Pierre SOULAGES

En vue de RODEZ…

 Pierre Soulages 1983 (Collection particulière)  J.C.H, Portrait de Pierre Soulages (Ardoise 2011)
    Pierre Soulages 1983
   (Collection particulière)
     J.C.H, Portrait de Pierre Soulages
                                          (Ardoise 2011)

 

Hommage à Pierre SOULAGES

Découvrir l’univers pictural de Pierre SOULAGES au Musée Fabre de Montpellier c’est pénétrer
dans des lumières contenues en des noirs sans fin.

Grands formats savamment travaillés, ils demandent à être vus non pas d’un point fixe
mais en alternant les allées et venues de gauche à droite et…inversement.

C’est alors qu’ils dévoilent un enchainement de valeurs sensibles
comparable à une phrase musicale telle qu’en a développé Mozart.

Une toile de SOULAGES, dans ses sonorités de noirs en contient bien d’autres.

Pas un regard contemplatif, ne serait-ce, celui du même spectateur
ne sera l’égal au précédent.

L’un des panneaux de son triptyque peint le 30 septembre 1983 (collection particulière)
me rappelle l’ardoise de mes premières années scolaires.

En hommage à Pierre SOULAGES
c’est sur ardoise que j’ai réalisé…ce portrait

2 réflexions sur “Hommage à Pierre SOULAGES”

  1. « Ton hommage à Pierre SOULAGES, en particulier à ses ‘noirs-lumières’ est très beau, très juste.
    Avec ta délicate ardoise, j’ai pu apprécier également, le subtil clin-d’oeil que tu as fait aux sobres vitraux qu’il a réalisés pour l’abbatiale de Conques. Très fort ! Et la fomes de ton ardoise, qui reprend justement le caractère roman de ces vitraux, souligne finement, comme en filigrane, le portrait. Bravo, c’est inspiré.

  2. « Magnifique ! Vous avez su retrouver l’inspiration de SOULAGES.
    En effet il suffit de bouger tant soit peu l’écran de l’ordinateur pour voir s’animer le paysage et le portrait. Le paysage semble s’éclairer à différentes heures du jour, et le personnnage changer d’ expression.
    Saisissant ! C’est bien là le propre de l’Art que d’offrir ces ouvertures sur les ‘Possibles’ de la vie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page