Rencontre avec…Désiré VILLAIN

Rencontre avec… Désiré VILLAIN

Son oeuvre se résume dans ces quelques phrases écrites par le peintre Roger BISSIERE

« Les tableaux sont ce qu’ils sont, Ils vous toucheront ou vous laisseront indifférents.
Dans le premier cas, j’aurai gagné puisque quelques mains fraternelles seront tendues vers moi.
Au contraire, j’aurai perdu, si les couleurs et les formes que j’ai assemblées n’atteignent pas votre cœur. »

villain2

 
villain 

Désiré VILLAIN a toujours été en proie
à un langage pictural bien à lui. Un langage
hors des modes et des démarches éphémères
propres à satisfaire autant ‘l’honnête homme’
que le plus simple. Il considère en effet
que la peinture se doit d’être dotée
d’un discours universel.           J.L. Avril

 

          Désiré VILLAIN, faut-il des mots pour décrire sa peinture ? Certes non, tant elle est ‘Plénitude’, force et vie d’un nouvel espace.

          Né à Coquainviller en 1925, près de Lisieux, il trouve très tôt sa vocation au contact de son père, aquarelliste de talent. Sa formation se complète par la fréquentation d’ateliers, dont celui d’Antonio LAMOLLA, grand ami de Maurice VLAMINCK.

          Son inspiration, il la puise dans son « grand atelier de plein air » qu’est la nature. Pour Désiré VILLAIN c’est de la lumière que naissent paysages, natures mortes et portraits. Sa peinture est le fruit d’un long travail, fort étalé dans le temps, la superposition de glacis successifs n’est que prétextes à suggérer des sujets aux travers de sensations que lui procure sa vision. 

          Désiré VILLAIN est de ceux, des plus grands, qui savent qu’un tableau est avant tout ‘Espace nouveau’ né de l’acte de peindre et non celui du simple désir de représenter les choses. En montrer leur face inconnue, celle qui ne peut être vue qu’avec les yeux de l’âme.

            Invité d’honneur au 29ème Salon de Castelnaudary

 

 

Le mystère
doit être permanent
et permettre de peindre
la pensée.
D. Villain
 A gauche : ’Expression’ Claude Debussy (à Paule et Jean Claude chaleureusement 1996)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page