Le Minimalisme

Suzy_DAURIAC

Le Minimalisme

En peignant, il m’est apparu que la couleur,
voire sa seule tonalité,
suffisait à évoquer et à faire vivre,
avec plus de force encore,
ce qui n’était qu’une absence de représentation.

Suzy DAURIAC

Suzy_DAURIAC

‘MINIMALISME’
Totale puissance picturale née du seul acte de peindre, véritable grandeur dans cette authentique vision de la vie où tout semble avoir été enlevé, purifié au profit d’une exceptionnelle présence. J.C.H

Suzy_DAURIAC

Suzy_DAURIAC

Suzy DAURIAC

     Elle rejoint notre Lauragais après avoir connu l’effervescence de la ville rose toute proche. Son ouverture d’esprit en parfaite adéquation avec une farouche volonté d’indépendance lui a permis, dans le domaine de la peinture, de passer du monde figuratif à celui non pas de l’abstraction, mais du… « MINIMALISME »

     La peinture que nous montre Suzy DAURIAC se rattache à ce mouvement des années 60, ayant pour principal initiateur l’américain Adolf REINHART (1913-1967). Elle est le prolongement direct considéré par Suzie, comme inéluctable, l’essentiel y est caché.

     Le « MINIMALISME » fait référence à la restriction aussi bien des variations visuelles au sein de la composition qu’à la démarche requise pour y parvenir. L’art ne doit-il pas se ramener à un extrême dépouillement ?

     Pour Suzy DAURIAC, une oeuvre d’art avant d’être figurative ou abstraite est un acte intentionnel. Le sujet, le motif ne sont pas prétextes à dessiner, peindre.

     Une oeuvre ‘aboutie’ contient en elle-même la propriété d’une relation qui trouve sa source et son sens à la fois dans le geste pictural et dans la pensée intentionnelle de son auteur. Le peintre donne vie à un espace appelé tableau, espace voué à l’interprétation jusqu’à peut-être, être recréé par celui qui le découvre: le spectateur réceptif, sensible.

Avec Suzy DAURIAC, l’acte de peindre libéré de toutes contraintes extérieures est source d’émotions nouvelles suscitées par le jeu subtil de luminosités chromatiques. C’est une peinture qui a pour seul objectif de nous positionner dans un univers de… plénitude. J.C.H

5 réflexions sur “Le Minimalisme”

  1. Merci pour ces commentaires très intéressants.
    Pour moi en peinture comme en sculpture l’ important c’est aller à l’essentiel (le mieux est l’ennemi du bien) suggérer, laisser au regardeur l’imagination… et surtout ne pas faire du beau pour le beau ou de l’esthétisme…
    Le minimalisme dans ce sens me plait beaucoup.
    Amicalement
    Pierre Charlon

  2. Bonjour Jean-Claude,

    Superbe hommage à Suzy. J’aime tant sa peinture. Quelle merveilleuse évasion que de plonger dans son univers coloré de vibrations, ondoiements..

    Bon dimanche
    Bien amicalement
    😉

  3. Merci Jean Claude, je ne connaissais pas le ‘Minimalisme’.
    Les textes joints permettent une meilleure compréhension: on entre mieux dans cette peinture génératrice d’une réelle émotion.
    Alain

  4. SCHIEBER Anne-Marie

    Bonjour Jean Claude
    J’essaie de rentrer un peu plus dans votre démarche minimaliste, puisque j’ai vu aussi certains tableaux de Suzy. Effectivement cet Art laisse le champ libre au regard pour voyager de l’intérieur. J’apprécie d’autant mieux cette démarche que tu m’en avais parlé en atelier à partir de ton texte. Nous en reparlerons.
    Mariana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page