Le Don et l’enfant…

MATHIAS 2011

9 ans

Auteur : MATHIAS, 9 ans

 

 

Auteur : MATHIAS, 9 ans

C’est par le dessin, vers l’âge de 2/3 ans que l’enfant s’exprime en toute indépendance. Ses sentiments se couchent sur le papier d’une manière abrupte, c’est son univers qu’il dévoile sans fausse pudeur ni blocages dans l’espace de sa feuille qu’il triture en des gestes spontanés. L’expression est ‘gestuelle’, vécue avec intensité.

Sous l’aspect d’explosions, lignes formes et couleurs se confondent et deviennent ‘Cri d’un moment’, cri de présence, résonnance d’individualité affirmée.

Jusqu’à 8/10 ans l’enfant aura ce talent inné. Ensuite les environnements dits ‘formateurs’ contrarieront cette spontanéité, les interdits de la société feront hélas ! leur œuvre d’uniformisation. Destruction du moi originel qui sera à reconstruire.

Ce qui confirme cette citation de E.H.GOMBRICH :

« De nombreux artistes se sentent en danger
de perdre leur âme
et de devenir de simples ‘ fabricants’
de peinture et de sculpture,
s’ils ne parviennent à se dégager et à redevenir
comme des enfants. »

P.S : Lire le chapitre « Dessiner – Peindre : Le don et l’enfant » dans mon ouvrage : « Le geste et…. l’inexprimable »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page