L’Art de peindre

L’Art de peindre ?…

… Que l’œuvre peinte vive pour elle-même.

Concevoir un espace où puissent se révéler, en des lumières impénétrables :
‘Beauté’ (Balthazar Balthus) ou ‘Laideur’ (Francis Bacon)  ainsi que : ‘Cahot’ (Eugène Leroy), ‘Harmonie’ (Marc Chagall) et…‘Onirisme’(Bernard Louédin).

Posséder sa propre ‘Ecriture picturale’ sachant que : lorsqu’on explique trop…
… On perd le rêve.

Que l’on puisse oublier devant un tableau ce qu’il représente un paysage, une scène de genre ou, une nature morte. Que le sujet se métamorphose en ‘Une’ Peinture.

Contempler une œuvre jusqu’à la vivre pleinement pour ce qu’elle est avant tout : Peinture, Sculpture…

1- « La couleur n’existe pas en elle-même, le rôle de la peinture est de la transformer en lumière »

Balthasar BALTHUS

 

2 – « Peindre ! Sacrifier l’apparence pour arriver à la présence, creuser en l’instant le néant qui le cimente »

Francis BACON

 

3 – « Tout ce que j’ai essayé en peinture, c’est d’arriver à une espèce d’absence pour que la peinture soit totalement elle-même>

Eugene-LEROY

 

4 – « L’Art est avant tout un état d’âme et n’est un problème formel qu’en second lieu ».

 

Marc CHAGALL

 

 

5- « Peindre ou écrire, c’est occuper la curieuse demeure d’une conviction meublée de fantômes du doute et de l’incertitude ».

 

Bernard LOUEDIN

 

 6 – « Peindre ! Moduler cette matière qu’est la lumière. Saisir le pourquoi elle offre un sens à la peinture ».

Jean Claude HUYGHE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page