Georges KOPPE

Ecrit par JCHuyghe sur . Publié dans Actualités

Georges KOPPE

Georges KOPPE

Sous sa main experte, un artisanat peu connu:

LA GRAVURE D’ART SUR BIJOUX

Georges KOPPE

De la gravure à la peinture.

« Ce qui compte avant tout c’est la qualité du dessin.
Un graveur d’art doit savoir parfaitement
dessiner à main levée »

Artisan maître installé à Metz pour pratiquer le métier qui lui tenait à cœur, il précisait:

« Il faut avoir un bon oeil , une main sûre et habile ».

Des bijoutiers, le graveur reçoit telle gourmette ou telle chevalière qu’il va frapper aux initiales ou aux armoiries du propriétaire. De tels travaux nécessitent beaucoup de minutie et une finesse d’exécution. L’anoblissement des ors et des argents fait de la main de l’homme, voila la vraie grandeur de cet artisanat méconnu qu’est la gravure d’art sur bijoux.

Ce savant monogramme de l’alphabet représente plus que l’ ABC de la gravure.

L’art de la gravure

La gravure sur cuivre prend son essor vers 1430 dans la vallée du Rhin et s’ouvre à des techniques d’orfèvrerie. SCHON-GAM et DURËR sont orfèvres de formation. La gravure dite à la pointe sèche: dessin réalisé en creux sur une plaque métallique, généralement en cuivre.

L’aquafortiste, utilisant l’eau-forte dite aussi ‘Aquatinte’, (procédé de gravure sur plaque métallique à l’aide d’un acide, dessine son sujet à la pointe métallique. La plaque est ensuite placée dans un bain d’acide qui ‘mord’ les zones à découvert d’un vernis et laisse intactes les parties protégées par celui-ci. Après nettoyage du vernis, la plaque est encrée et mise sous presse.

On apprécie la qualité d’un graveur par sa capacité à rendre la lumière (Clair obscur) , le volume, les valeurs, la matière.

Georges KOPPE s’est adonné aux plaisirs de la pointe sèche et de l’eau forte.

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Martine

    |

    Bonjour Jean-Claude,

    Hélas, on ne peut tout faire. Voilà un art magnifique que j’aurais aimé explorer.
    Comme toujours, un plaisir de découvrir vos billets superbes et très instructifs
    Bises amicales

    Répondre

  • Robert TOUNISSOU

    |

    De belles images issues du travail de mon ex-voisin graveur. Ta présentation m’a appris, après recherche, ce qu’était un aquafortiste. En Chine ne dit on pas qu’une journée où l’on a rien appris est une journée perdue.

    Répondre

Laisser un commentaire