Hommage à Jean ROCHEFORT

Ecrit par JCHuyghe sur . Publié dans Actualités

Hommage à Jean ROCHEFORT

Au revoir au gentleman malicieux qu’il était.
Il vient de nous quitter à l’âge de 87 ans en ce 9 Octobre 2017.

Un comédien plein de charme, connu pour son flegme, son humour piquant et sa florissante moustache.

Il fut le boloss* des belles lettres sur France 5

*Pigeon

‘Les Grands Ducs’

Plume/Aquarelle réalisée en 1996, année de la sortie du film
de Patrice LACONTE avec:
Jean ROCHEFORT, J. Pierre MARIELLE, Philippe NOIRET

 

J’affectionne particulièrement

l’Art du portrait

Après avoir vu « Les grands Ducs » au cinéma j’ai ressenti l’unité des trois acteurs dans une bouffonnerie sincère et sans limites. Alors j’ai eu l’idée de réaliser ce triple portrait. Composition marquée à la fois par l’individualisme de chacun et formant un ensemble cohérent, ce que ce film m’a inspiré. Pour moi le portrait concentre et exprime les sentiments et les émotions les plus profondes. Une façon de s’ouvrir aux autres avec une présence, celle du ou des modèles. L’échange du regard de ces trois grandes figures du théâtre et du cinéma français les unis dans ce film. Ils incarnent avec un entrain évident trois rôles qui, à force de cabotinages transforment en succès une ‘plus que légère’ pièce de boulevard.

Un tout simplement jubilatoire

« Depuis 1956 j’ai réalisé plus de 70 portraits dont 5 autoportraits pour peut être, me reconnaître ».

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • martine Madelaine-Richard

    |

    Bonjour Jean-Claude,
    J’appréciais l’homme tout comme l’acteur. Il savait jouer sur le clavier de nos émotions comme sur celui d’un piano. Dans votre magnifique portrait vous l’avez associé à deux autres acteurs qui me plaisent également. Un super trio. Quel film que « les Grands ducs » Quel bon moment en leur compagnie. L’art du portrait est exigeant. Vous y excellez.
    Bises amicales à partager avec Paule.
    Martine

    Répondre

  • Patrick MAUGARD

    |

    Je vois avec un immense plaisir que nous partageons la même admiration pour un grand Monsieur du cinéma. Vous y ajoutez votre talent et je suis admiratif.

    Bien à vous, Patrick MAUGARD

    Répondre

Laisser un commentaire